Tourisme de masse à l’assaut de la baie des îles ( Bay of islands) en Nouvelle-Zélande

Tourisme de masse dans la Bay of IslandsLe tourisme bas de gamme est à l’assaut de la baie des iles ( Bay of islands) l’un des paysages les plus somptueux de la Nouvelle-Zélande.Désolé de vous décevoir mais voilà ce que vous y découvrirez.

Jetski, promenades en hélicoptère, parachute ascensionnel, croisières nocturnes avec diners « romantiques », les dizaines d’agences de voyages et de tour operators de Paihia croulent sous les prospectus. Dernière trouvaille, un speedboat avec de puissants turbodiesels qui fonce avec ses passagers dans le fameux « hole in the rock », une arche naturelle creusée dans un rocher et battue par les vagues du Pacifique. Frayeur garantie au milieu du rugissement des moteurs. Comme beaucoup d’autres régions de la Nouvelle-Zélande, la Baie des Îles ( Bay of islands), a trois heures et demi de voiture d’Auckland, est exploitée à fond par les opérateurs touristiques. C’est un paysage magnifique: 144 iles à moins de 50 kms des cotes. Pitons rocheux, anses de sable blanc, eaux bleues, vertes ou turquoises, tout cela ferait réver, si les catamarans de Fullers et autres tours operators de sillonnaient pas la baie avec leurs cargaisons de touristes. Ceux qui espéraient trouver ici une ambiance d’aventure et de découverte dans un pays du bout du monde seront décus. Et si les choses ne changent pas, cette région court le risque de devenir l’un des Torremolinos du Pacifique.

Tourisme bas de gamme à Paihia, porte d’entrée de la baie des iles ( Bay of islands)

La ville de Paihia, l’une des portes d’entrée de la baie des îles, n’a rien d’enchanteur: fish and chips, motels, agences de voyages, snack bars, et fast food bordent l’avenue du bord de mer, et la localité n’a qu’un seul restaurant digne de ce nom le Only Seafood qui sert de bons produits…mais n’est pas ouvert à déjeuner.  » Il n’y a pas la clientèle » explique l’une des serveuses. L’office de tourisme de Nouvelle-Zélande a beau être représenté en France par un bureau de presse spécialisé dans le luxe, la réalité est têtue. Oui il y a bien des lodge haut de gamme dans la région, comme par exemple l’Eagles Nest, mais l’environnement ne suit pas. A Saint-Tropez, envahi par les touristes pendant les mois d’été, tout est prévu pour l’accueil des visiteurs les plus exigeants et les milliardaires débarquent de leurs Yatchs pour aller sur la plage…au Club 55.

Nouvelle-Zélande: dans la baie des iles ( Bay of islands) la temperature de l’eau de mer, en plein été, ne dépassse pas les 22 degrés.

Alors que faire? Entre deux excursions en groupe – c’est malheureusement la seule formule à moins de louer un helicoptere ou un bateau à des prix exorbitants- pour explorer le coin, on jouira du magnifique spectacle de cet archipel de rêve si l’on a la chance d’avoir des amis dans les magnifiques villas qui bordent la côte ou au Allview Lodge qui propose de belles suites vue mer à des prix raisonnables.L’eau de la mer, c’est un détail à ne pas négliger, est en plein été aux alentours de 21 degrés. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles les plages sont -presque-désertes. Si l’eau de mer était à 28 degrés, la baie des îles dépasserait certainement en nombre de touristes les plages les plus surpeuplées de Thailande… Enjoy…

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *