Le parfum Vintage de Barjols

Immeubles décrépis de Barjols

Nostalgie à Barjols

Etonnante Barjols: on ne se lasserait pas de parcourir ses petites rues à la recherche de devantures ou d’affiches Vintage qui semblent être devenus la marque de cette petite ville de Provence sinistrée depuis la fermeture des tanneries qui en avaient fait au 19e siècle la capitale du cuir. Encore un endroit qui mériterait que les politiques exploitent son beau potentiel.

Barjols Vintage : une boutique a vin de Barjols

Une autre surprise attend les visiteurs: une très rare Bibliothèque de rue installée parfois sur l’une de places de Barjols, où chacun peut librement « emprunter » les livres qui l’intéressent. Et les ramener bien sûr, mais le système a l’air de fonctionner.

Et si vous passez à Barjols, n’oubliez pas d’aller à la Pâtisserie Naze. Vous vous régalerez!!

La patisserie Naze à Barjols

La fontaine du champignon et les autres fontaines de Barjols

Une fontaine de Barjols

Etonnante vision, à Barjols dans le sud de la France que cette énorme Fontaine du champignon. Presque une vision de conte de fées digne des contes de Jacob Grimm mais cette étonnante forme a une explication toute naturelle. La fontaine est formée de deux coupes que l’eau calcaire a recouvert, au cours des ans, de tuf et de mousse verte. La croissance est si rapide que l’ensemble doit être taillé tous les quatre ans.

Barjols, une petite ville de 3000 habitants dans le département du Var, en Provence, a 28 fontaines et 13 lavoirs, et le ruissellement de l’eau accompagne presque toujours le promeneur. Une jolie ville Barjols qui gagnerait à être mieux connue en France et à l’étranger. Les commerçants du centre ville semblent s’être donné le mot et leurs devantures Vintage donnent au quartier un charme désuet.

Une creperie de Barjols

Barjols était pourtant considérée jusqu’au 19e siècle comme la capitale française du cuir grâce à ses ateliers de tannerie ( elle en comptait à cette époque une vingtaine), mais le dernier a fermé en 1983.  Barjols a  encore de vastes boulevards, de belles places, et de magnifiques immeubles décrépis qui ne demanderaient qu’à revivre.

Beaux immeubles décrépis de Barjols