Cuenca: l’une des villes les plus fascinantes d’Equateur

La ville de Cuenca dans le sud de l'Equateur

Les conquistadors espagnols furent émerveillés lorsqu’ils arrivèrent à Tumipampa, rebaptisée Tomebamba, et devenue plus tard Cuenca.

De nombreuses maisons avaient des façades incrustées d’émeraudes et de pierres précieuses, écrit un chroniqueur de l’époque, les murs du temple du soleil et des palais des seigneurs incas étaient recouverts de feuilles d’or fins et décorés avec de nombreuses statues en or.Il ne reste rien à Cuenca de ce riche passé, juste quelques restes de murs incas, découverts par les archéologues avec quelques poteries et autres vestiges.

Mais Cuenca n’a par contre rien perdu de son atmosphère et architecture coloniale, moins spectaculaire néanmoins qu’à Quito. Rues pavées, patios, petites plazas, et façades de maisons blanchies à la chaux, avec des balcons en fer forgé: le centre historique de la petite ville est splendide.

Cuenca, centre économique du sud de l’Equateur, a une importante production artisanale, avec certains ateliers qui ont acquis depuis de nombreuses années une réputation qui a dépassé les frontières de l’Equateur. C’est le cas par exemple de celui de Eduardo Vega.

cuenca-edificios

 

 

Un service de café des ateliers Vega de Cuenca
Un service de café des ateliers Vega des années 70

Photographies: Copyright Myriam Burneo