Espagne: dormir dans l’Alhambra de Grenade

Dormir dans le palais de l’Alhambra de Grenade…Les Espagnols passés maîtres dans l’art de ravager leurs villes n’ont pas ménagé Grenade. Périphériques à tout va, blocs d’immeubles rectangulaires, l’arrivée est éprouvante. Mais on trouve encore en Espagne des trésors, comme  l’Alhambra de Grenade, son palais somptueux, et ses jardins enchanteurs.

Le Parador de Grenade est installé sur le site même de l’Alhambra

Le parking du site est plein à craquer avec obligation d’y laisser son véhicule… sauf si l’on a une réservation au Parador, installé sur le site même du palais des émirs nasrides qui avaient cherché à y recréer, alors même que leur pouvoir était sur le déclin, l’image du paradis sur terre. Jardins raffinés, pièces d’eau, voûtes de stalactites, coupoles, frises et stucs, les architectes arabes avaient construit là une véritable splendeur. On raconte que lorsque le dernier souverain maure, l’émir Boabdil, prit le chemin de l’exil, il se retourna pour voir, une dernière fois, sa ville et se mit à pleurer. Sa mère lui aurait alors lancé: «Pleure comme une femme, ce que tu n’as pas su garder comme un homme». Cet émir avait bon goût et avait raison de pleurer son paradis perdu : on entend dans les jardins le chant des oiseaux et le visiteur ne peut que s’émerveiller devant le raffinement des architectes maures. On baigne rapidement dans le bonheur…

Un hôtel exceptionnel : le Parador de l’Alhambra domine le Genéralife

Le parador, installé sur le site même de l’Alhambra dans un couvent construit au 15eme siècle par les rois catholiques domine le Généralife, un délicat palais d’été entouré de jardins en terrasses.Les chambres donnent sur les jardins et la plupart des visiteurs ne quittent pas l’hôtel une fois qu’ils y sont arrivés. Pourquoi retrouver la foule, les bus de touristes, les périphériques et le bruit, alors que le brouhaha de la ville s’est arrêté aux portes du palais. On ira tranquillement se promener dans les jardins des émirs, ou visiter les palais aux heures de moindre affluence. Le restaurant du parador – ce n’est pas toujours le cas – est excellent. Il sert une cuisine espagnole allégée, avec d’excellents vins que l’on peut consommer sans modération en sachant que la sieste n’est qu’à quelques pas.

Les meilleurs restaurants de Grenade

Mais si la vie d’émir vous ennuie, et si vous voulez retrouver l’agitation de la ville, Grenade a d’excellents restaurants. Notre préféré le restaurant Chikito, un ancien café fréquenté par Garcia Lorca, devenu une taverne raffinée et conviviale aux tables confortables recouvertes de belles et lourdes nappes blanches, où l’on sert une cuisine traditionnelle de première qualité. Les anchois viennent de Santona un port de pêche de la cote atlantique, le jambon iberique est savoureux, et les produits, de première fraîcheur, viennent tous des marchés locaux. La morue aux poivrons est un régal. Autre bonne adresse : le restaurant Las Tinajas qui sert une bonne cuisine familiale, avec des poissons, des plats de riz, et de la viande.

Restaurante Chikito. Plaza del Campanillo 9. Tel: 958 223 364
Las Tinajas. Martinez Campos 17. Tel: 958 254 393
Parador de Grenade. Tel: 958 221 440.

www.parador.es

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *