Séville: rénovation bling-bling du Gran Mélia Colon

Lobby de l'hôtel Gran Melia Colon de Séville

L’hôtel Gran Mélia Colon Séville a changé de look et perdu son cachet. La rénovation bling-bling de cet hôtel mythique de Séville n’a pas fait que des heureux.

On y propose désormais.. du caviar en guise de « Tapa ». Et cela ne semble déranger personne. Enfin presque, et certainement pas en tout pas la clientèle des pays émergents qui réservent dans cet hôtel parmi lesquels beaucoup de clients asiatiques qui n’ont aucune notion de ce que sont les vrais tapas espagnoles. Les autres n’ont qu’à se lamenter sur l’ évolution de cet hôtel qui se veut toujours le fleuron de l’hôtellerie sévillane. Amateurs d’authenticité, oubliez donc le Colon, et allez à l’Alphonse 13.

« J’ai pleuré quand j’ai vu le nouveau Colon « avoue l’un des maîtres-d’hôtel de cet établissement emblématique de Séville. Le Gran Mélia Colon de Séville a subi une importante rénovation qui lui a enlevé son âme. C’était l’hôtel des toreros, des amateurs de bonne chair, de cigares et de cognac qui se retrouvaient le soir au Burladero, le bar de l’hôtel, pour partager rires et amour de la vie. Il est devenu pour beaucoup de clients un hôtel prétentieux sans âme et sans cachet. Cela n’émeut pas Pepa Olmedo, chargée des relations presse de Mélia. C’est une question de goût assure t-elle. Toute la question est de savoir : du goût de qui? De ceux qui n’ont aucune idée de la culture espagnole?

Il y a bien quelques clins d’oeil au passé comme ces photographies de peinture espagnole qui décorent les étages, ou ces grands écrans plats de TV qui passent en boucle des scènes de tauromachie mais pour le reste on est  dans un décor de pseudo-luxe avec tous ses poncifs, un mélange de kitsch et d’années 50, de mobilier d’avant garde, ou prétendu tel, et de taches de couleur, comme ces fauteuils rouge écarlate en forme de corolles de fleurs qui décorent le hall…et où l’on a peur de s’asseoir.

Gran Melia Colon de Seville: du caviar proposé parmi les tapas traditionnelles…

L’hôtel dégage maintenant une atmosphère précieuse qui est bien loin de l’ambiance de la Feria de la plaza de toros et des bars à tapas qui continuent heureusement de se remplir le soir dans les rues sévillanes. Exit les tapas du burladero présentées sur le bar, selon la tradition ancestrale. Elles sont commandées à la carte et préparées en cuisine. Comble de ridicule: l’hôtel propose parmi les tapas « traditionnelles » du caviar a 30 euros les 15 grammes ! De qui se moque t-on?

Gran Melia Colon de Seville: des aspects discutables dans l’aménagement

Bien sûr l’hôtel Colon est très confortable, mais il y a dans ses aménagements des aspects bien discutables. On y trouve une salle de gym sur le toit et un Spa, mais beaucoup d’hôtels de part le monde font bien mieux dans ce domaine. Quant aux chambres, les lits sont parfaits et la literie moelleuse, mais la chaîne Mélia aurait du revoir a deux fois les plans avant de se lancer dans les travaux. Comment peut-on proposer des chambres avec des salles de bains séparées par une paroi vitrée qui laisse passer la lumière ??

Là encore, la chaîne Mélia a voulu faire « chic » en proposant des salles de bain qui ne soient pas vraiment séparées de la chambre. C’est parait-il « tendance », mais la conséquence en est la suivante: si l’un des occupants de la chambre va dans la salle de bain pendant la nuit et allume la lumière, toute la pièce est éclairée. C’est pour faire tendance là aussi? Ridicules dans leur complexité sont également les interrupteurs électriques pour lesquels l’hôtel a du mettre à la disposition des clients un petit mode d’emploi. Les designers de l’hôtel auraient été mieux inspirés de se préoccuper du basique comme l’insonorisation par exemple qui n’est pas spécialement réussie. On entend les portes qui claquent dans le couloir et les bruits de la rue.

Avec tout l’argent que Mélia a investi dans ces travaux, la chaîne espagnole aurait pu récréer l’ambiance d’une maison sévillane mais cela n’a manifestement pas été son propos. Elle a préféré voulu faire « chic  » et s’est complètement plantée.

Gran Melia Colon de Seville : excellent petit déjeuner

Des bons points cependant : l’excellent petit déjeuner, avec un large assortiment de fruits,de viennoiseries et de charcuterie espagnole, et des cocotes en fonte ou mijotent quelques spécialités culinaires du pays. Et bien sûr, le personnel de l’hôtel où travaillent encore des « anciens  » du célèbre hôtel Colon. Tous jeunes ou vieux sont aux petits soins pour les clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *