Nouvelle-Zélande: dans le golfe de Hauraki

Nouvelle-Zélande: l’archipel du golfe de Hauraki

C’est magnifique mais ceux qui recherchent les espaces vierges et les promenades solitaires feraient bien d’aller chercher ailleurs. Le golfe de Hauraki est envahi par des hordes de vacanciers. Et aller si loin – quand on vient d’Europe – pour tomber sur du tourisme de masse…est assez décevant. Ennervant même. Il y a beaucoup de régions d’Europe,qui sont plus cool, même pendant les mois d’été.

En route pour les iles du golfe de Hauraki
Une mer bleu ou turquoise selon la couleur du ciel, d’innombrables petites criques de sable blanc, une végétation luxuriante…l’archipel de Hauraki en face d’Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande a tout du paradis…à ceci prés que ces îles paradisiaques sont envahies chaque jour par des hordes de touristes en provenance du continent. L’archipel à une demi-heure de bateau bus d’Auckland est l’un des plus beaux du monde, mais sa visite est ainsi partiellement gâchée par le tourisme de masse.

Les îles du golfe de Hauraki en face d’Auckland sont une destination privilégiée des tours operators et les bateau bus de la compagnie Fullers, l’un des leaders du secteur, y déversent chaque jour des milliers de touristes entassés comme des sardines à bord de leurs catamarans qui font la navette en une demi-heure entre Auckland et l’archipel. Ces îles sont paradisiaques et l’une d’entre elles, Waiheke, a même des vignobles et des champs d’oliviers où l’on produit de l’huile vendue à prix d’or aux touristes. Certaines sont fermées aux visiteurs pour protéger la faune et la flore, comme celle de Little Barrier Island, mais les autres sont envahies par le tourisme de masse.

Les queues à l’embarquement sont interminables et les passagers entassés à bord. Waiheke, l’une des îles les plus visitées, a une population de 7000 habitants qui grimpe a 30000 en saison. A ce chiffre, s’ajoutent les milliers de touristes amenés sur l’île par les tours operators pour des excursions en bus d’une journée. Les 23 vignobles qui occupent Waiheke se frottent les mains…

Fullers l’un des principaux acteurs du secteur propose ainsi dans son catalogue un tour gastronomique de quatre heures et demi sur l’île de Waiheke. Au programme, la visite de trois vignobles et d’un pressoir à huile. Un petit verre de vin à l’arrivée dans chaque domaine, pas toujours des meilleurs crus, et un morceau de pie aux légumes pour le déjeuner. Les Australiens, grands visiteurs de l’i le, sont enchantés.

Déjeuner dans un vignoble de Nouvelle-Zélande

Au pressoir à huile, on montre fièrement un catalogue dans lequel l’huile locale est présentée comme l’une des meilleures du monde et on la goûte comme s’il s’agissait de grains de caviar. Elle est effectivement excellente: aussi bonne que les bouteilles d’huile vierge vendues au Chili ou en Europe pour le quart du prix.

Certains domaines ont d’agréables restaurants, à quelque distance des espaces aménagés pour les bus. Les passagers des tours n’ont pas le temps de s’y attarder. Ils se contenteront de leur tranche de Pie aux légumes.

Les îles du golfe de Hauraki, un paradis perdu? Pas pour tout le monde. La Nouvelle-Zélande est le paradis du Yachting, à voile ou à moteur et les criques de l’archipel un lieu idéal de mouillage pour les propriétaires de bateaux. Auckland est la ville comptant le plus grand nombre de bateaux au monde par nombre d’habitants, et la navigation de plaisance est le passe-temps favori des Néo-Zélandais.

Pour les autres, ce sera la queue aux embarcadères des bateau bus pour rejoindre le continent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *