Hotel Sacher de Salzbourg : le prestige du nom ne suffit pas

L’hôtel Sacher de Salzbourg porte un nom prestigieux, mais est-ce suffisant pour figurer dans la liste des meilleurs hôtels d’Europe? Pas si sûr…

Un salon de l'hôtel Sacher de Salzburg

Rien à reprocher au décor de l’hôtel. Il est classique, que ce soit dans les chambres, ou dans les salons de l’établissement, un bel édifice situé sur les bords du Salzach, la rivière qui traverse la ville de Mozart. Luminaires en cristal, tableaux à l’huile sur les murs, épais voilages et magnifiques tentures murales, dont certaines donnent l’impression d’être des bas-reliefs. C’est beau, cosy, et chaleureux. Rien à voir avec le décor froid des palaces « tendance ».

Malheureusement de malencontreux roulements de tambour en provenance de certaines canalisations rythmeront la nuit. Albert Graf, de la direction de l’établissement, est sincèrement désolé.

D’autant plus que ce n’est pas le seul reproche que l’on peut faire à l’hôtel: le Daiquiri du bar par exemple, est manifestement préparé avec du jus de citron qui n’a pas été pressé au moment de la commande, ou plus grave la version assez surprenante du Tafelspitz, le pot au feu viennois servi au Grill. Rien à voir avec les superbes Tafelspitz avec bouillon, moelle, et légumes que l’on peut déguster dans des tavernes viennoises, comme chez Plachutta par exemple. On a droit à une assiette tristounette: une seule tranche peu moelleuse, avec un maigre accompagnement.

Rien de festif assurément. Quant à la carte du dîner, elle n’est guère attrayante, et le Gaspacho servi en amuse bouche…n’a rien d’andalou.

Des détails tout cela? dans un autre hôtel peut-être, mais dans un Sacher assurément pas. En tout cas pour les voyageurs de la « vieille Europe ». Mais un grand nombre de touristes qui visitent Salzburg viennent d’horizons lointains…Ceci explique t-il cela?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *