L’Asado du Chili

Asado, le barbecue Chilien

L’Asado du Chili

Comment se préparer à un barbecue à la chilienne?

Est-ce un barbecue, un déjeuner à la campagne, un cocktail, ou tout simplement un moment passé ensemble, sans horaires bien définis, avec un impressionnant choix de hors d’oeuvre, de viandes, et de bouteilles de vin? Sans doute, tout cela en même temps. Disons que l’Asado est une partie de campagne, une garden party, un barbecue géant, qui se prolonge pendant plusieurs heures. Chacun y arrive à l’heure qu’il veut, et en part en général à la nuit tombée, en reprenant parfois un sandwich pour la route, garni de la viande restée sur la braise. Un Asado réussi est un asado où il y a beaucoup de monde, énormément de nourriture, du vin, du Pisco sour qui coule à flots, et aucun formalisme.

Que les maitresses de maison se rassurent, le déjeuner s’organise tout seul.Pas besoin de se torturer la tête pour savoir ce que l’on servira en hors d’oeuvre, de se demander si les saucisses grillées accompagneront les grillades, ou seront cantonnées au rang d’appétizers.Les invités choisiront pour vous dans le plus grand désordre. L’Asado vivra sa vie, au grè des humeurs des uns et de autres. Les morceaux de viande, les salades, les légumes, les appétizers, les sauces, les desserts, les crèmes, les alcools… chacun arrivant à une heure différente, on mangera de tout en même temps. Alors, à quelle heure organise t-on un Asado? A partir d’une certaine heure, et certainement pas à une heure précise.

Certains aimeront la viande très cuite, d’autres préféreront du filet, saisi sur le charbon de bois. Les experts rôtiront des morceaux entiers de boeuf à la broche et vous expliqueront qu’il faut cuire la viande pendant des heures à feu doux. Et la viande me direz vous, quelle viande faut-il acheter ? De la viande argentine, paraguayenne, ou chilienne? Du lomo lisso, du lomo vetado, de la tapabarriga? Chacun aura sur la question une idée différente et la défendra avec enthousiasme. Quelle est donc alors la vérité de l’Asado? Qu’un morceau de viande, qu’il soit trop cuit, ou pas assez, mal assaisonné, ou trop mariné, est toujours agréable à grignoter au milieu du brouhaha avec du rouge chilien qui caresse le palais et délie les langues.

Vous avez dit » Barbecue » ?mais non, voyons ! c’est un asado.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *